« Étonnez-vous de ce qui existe ! »  Clément d'Alexandrie




J'ai découvert la photo, comme beaucoup de ceux de ma génération, grâce au « Kodak Instamatic » de ma première communion.

Plus tard ce sera un Praktica MTL3 qui le remplacera avantageusement. Quelqu'un m'initiera aux techniques de base et je ferai des photos, regrettant aujourd'hui, comme sans doute un grand nombre d'entre nous, non point celles que j'ai réalisées mais toutes celles que je n'ai pas pris le temps de faire.


Issu d'un milieu paysan et donc de la tradition de l'oralité aux derniers feux de laquelle j'ai réchauffé mon jeune temps, le moindre livre n'en était pas moins perçu, chez nous, comme un véritable Graal, car au-delà du fait qu'il maintienne ouverte une vaste fenêtre sur l'imaginaire, il était aussi et surtout un passeur de libertés.


C'est bien sûr en partie grâce à la lecture que j'ai découvert l'image, et notamment par le truchement de ces planches de tableaux de maître incluses dans les dictionnaires.


◊ ◊ ◊


Paysan jusqu'en 2003, j'ai arrêté ce métier comme j'y étais entré, par choix personnel, convaincu que la liberté n'est pas négociable.


◊ ◊ ◊


Mon premier livre, Sentiers paysans, fut publié en avril 2007 aux éditions Cheminements.

Dans cet ouvrage, où je racontais ma vie d'homme de la terre, étaient insérés deux cahiers photos qui n'avaient d'autre vocation que d'illustrer le propos du livre et de permettre au lecteur de mettre une image sur quelques-uns des lieux et des visages qui y étaient dépeints.

Et là, les commentaires que j'ai recueillis à propos de ces images m'ont fait comprendre que la photo pouvait représenter pour moi une seconde forme d'écriture.

En septembre 2011, dans le cadre d'une série sur des ouvrages ayant trait,en Limousin, à des villages, TF1 a consacré un reportage à ce livre (lien en page "Actualités").

◊ ◊ ◊


À la suite d'une rencontre en 2005 avec l'éditeur Lucien Souny, naissait, en novembre 2008, Maisons de Paysans, Mémoires de la Corrèze.

Fruit de trois années de travail, contenant près de mille trois cents photos qui illustrent mon texte, ce livre est une sorte d'inventaire des formes de l'architecture vernaculaire de la Corrèze, ainsi qu'une évocation de la vie et de la mémoire des bâtisseurs de nos paysages.

Il a séduit l'ensemble de la critique et a fait l'objet de deux présentations télévisées, sur France 3 et TF1.

Dans le sillage de cette parution, deux expositions ont été mises sur pied en 2009 et  trois autres en 2010, toutes s'appuyant sur les thèmes développés dans ce livre.


◊ ◊ ◊


Mi-avril 2010, Lo Dever del Vaure (Le Devoir de l'abîme), recueil de poésie bilingue (occitan limousin /français)

paraissait aux Edicions dau Chamin de Sent Jaume.

Il a obtenu le Prix Jaufré Rudel 2010, prix qui porte le nom du troubadour, célébré depuis des siècles pour avoir chanté «l'amor de lonh», l'amour lointain...


◊ ◊ ◊


Faisant suite à un commande de Geste éditions, Maisons paysannes et architecture traditionnelle en Limousin est paru début novembre 2011.

Maurice Robert, l'ethnologue bien connu spécialiste, entre autres, de la « civilisation limousine », nous a fait l'honneur de préfacer ce livre de 322 pages, dans lequel j'ai cherché à faire un tour d'horizon de l'habitat traditionnel de cette vieille région de bâtisseurs.

Un texte succinct et un peu plus de six-cents photos commentées par des légendes détaillées constituent la trame de cet ouvrage.


◊ ◊ ◊


Contactés par Les Nouvelles éditions Loubatières, nous avons réalisé à cinq plumes,

avec Laurent Derne, Frédéric Le Hech, David Marmonier & Jean-Michel Valade, un ouvrage sur Brive et le pays de Brive,

publié lui aussi en novembre 2011 dans la collection Regards sur un Patrimoine.

J'y signe pour ma part le chapitre intitulé : Le bâti rural, une somme d’originalités, ainsi que la moitié environ des photographies de l'ouvrage.


◊ ◊ ◊


En octobre 2012, est paru enfin, aux Éditions des Monts d'Auvergne, le roman initialement prévu en 2009, intitulé L'Or sous la cendre...


◊ ◊ ◊


En 2009, sur le Salon du Livre de Chalvignac (Cantal), j'avais rencontré Frédéric Angot, lui aussi photographe, et nous avions immédiatement sympathisé.

Après qu'il eût effectué un remarquable travail en noir et blanc sur la ville d'Aurillac, l'idée d'un livre s'est vite imposée, qu'il m'a demandé d'illustrer de quelques textes.

Ainsi est né Lumières d'Aurillac, publié, lui aussi en octobre 2012, aux Éditions de la Flandonnière.

Et bien sûr, après ce fructueux duo, d'autres collaborations sont à l'étude...


◊ ◊ ◊


Dans le courant 2013, l'Institut d'Etudes Occitanes éditera, à propos de la toponymie du Parc Naturel Régional Millevaches en Limousin, un ouvrage qui sera illustré de mes photos.


◊ ◊ ◊

 

En mai 2013, les éditions Delatour-France livrent un recueil de pésies en français, intitulé Quatre cents jours.

Concept original développé par cet éditeur ardéchois, dans l'idée d'associer les mots et les arts garphioques, ce recueil est illustré de trente-cinq de mes photos noir et blanc.


◊ ◊ ◊


Seconde collaboration avec Frédéric Angot, Le Pays de Salers, Terre de mille lieux paraîtra début juillet 2013, chez l'éditeur albigeois Un Autre Reg'Art.

 

◊ ◊ ◊


Bien que mon penchant naturel aille plutôt vers l'écriture, j'ai toujours l'idée de livres à thèmes comprenant à la fois textes et photographies.


◊ ◊ ◊


Tout en continuant à écrire —à la fois en français et en occitan limousin puisque je fais partie de ceux qui cherchent à faire perdurer, voire à redonner la conscience de cette langue— je photographie ce qui m'inspire avec, atavismes obligent, une tendresse particulière pour mon Limousin, mais aussi pour l'Auvergne toute proche...


◊ ◊ ◊


Si aujourd'hui j'utilise un reflex numérique, le Sony Alpha 700, je n'en reste pas moins très attaché à la photo argentique,

que ce soit bien sûr en noir et blanc, mais aussi en couleurs ; un Leica R7 et mon vieux Minolta 800 SI étant alors mes compagnons préférés.

J'ai également un faible avéré pour le format panoramique dans lequel m'a fait plonger sans espoir de retour l'étonnant Horizon 202 et, plus récemment, l'incontournable X-Pan.

 

 

♥   ♥   ♥

 

PRESSE


Un article qui résume assez bien, finalement...


avec l'aimable autorisation de l'auteur, M. Michaël NICOLAS.


 

MONT_2-08-09

 

 

 


 
Copyright © 2017. Jean-Pierre Lacombe: Poète-photographe.
Les photos de ce site ne sont pas libres de droits.
Designed by Dja-design.fr