Travaux2.......En travaux...

 


 

 

AABB89

 


J'ai l'intention de confier à cette page quelques reflexions sur les personnages, les lieux, les époques qui ont fait mon inspiration, autant dans le domaine de la photo que dans celui de l'écriture...


Patience, donc, car cette page sera la plus difficile à construire....

 

 


 

 

Et l'on y trouvera las raiçs de l'òme d'en-pès (les racines de l'homme debout),

références à l'occitan, la lenga mairala, la langue d'ici,

la lenga que tant me platz (la langue qui me plait tant),

comme le disait si bien la Marcela, Marcelle Delpastre...

 

 

Crotz_occitana

La croix occitane, dite aussi croix de Toulouse

cléchée et pommetée de douze pièces....


A propos de sa symbolique et ses origines :

http://oc.land.free.fr/Croix_occitane.html





Que, aicí, las peiras, los vialatges, los bòscs, los quites noms daus vius, chanton la dreita patiença de l'aziard a l'aurelha de quau vòu escotar, dins 'na lenga vielha coma un país d'iviarn, coma lo pés dei ciau sobre la tiarra, coma la sang de ròla de las mòntanhas.
(Car, ici, les pierres, les villages, les bois, les noms même des vivants, chantent la rigoureuse patience des hasards à l'oreille de qui veut entendre, dans une langue vieille comme un pays de neige, comme le poids du ciel sur la terre, comme le sang engourdi des montagnes.)


(Extrait de Sentiers paysans, Lenga ou Langue, p. 45)

 

 

Quel ne fut donc pas le choc, quelques années plus tard, à la découverte des troubadours, de leur influence sur la pensée de notre temps, de l’influence de la langue d’oc en cette partie de Moyen-Age [...] !

Nous ne connaissions plus, non seulement la langue des paysans et des journaliers, des colporteurs et des charrons, mais aussi celle des premiers poètes en langue vernaculaire de l’Europe médiévale, de ces hommes qui, sur les grands chemins de souffrance, hissèrent, au grand dam de l’ordre établi, le sentiment pour l’aimée à la hauteur de l’amour pour Dieu. Sans laisser de côté le sentiment pour l’aimé : que l’on n’oublie pas les dames troubadours, les trobairitz.

(Ibidem, p. 50)

 

 

 

 

 

 

 


 
Copyright © 2017. Jean-Pierre Lacombe: Poète-photographe.
Les photos de ce site ne sont pas libres de droits.
Designed by Dja-design.fr